Et si le naturisme aidait à l’égalité homme/femme ?

Publié le : 24/07/2016 11:22:38
Catégories : News Rss feed , Slide Rss feed

Et si le naturisme aidait à l’égalité homme/femme ?

L'un des premiers tabous levés par le mouvement nudiste fut celui du rapport entre l'homme et la femme. En accompagnant son époux dans les clubs, ou dans les centres, la femme affichait la reconnaissance de son corps, mais, surtout, montrait que sa nudité n'était pas la "propriété" exclusive du mari, ce qu'ont très bien compris celles qui, au début des années soixante-dix, se mirent les seins nus sur les plages. « …Une femme naturiste n’est pas déshabillée du regard avec indiscrétion comme en ville et les femmes disent se sentir plus en sécurité dans un centre naturiste qu’ailleurs…», écrivait Marc-Alain Descamps à la fin des années 80. Se montrer nue en public n'implique pas ici vouloir s'offrir aux autres, mais simplement être l'égale de l'homme, et non sa propriété. L’argument a depuis été repris par nombre d’auteur traitant le sujet, dont France Guillain et Francine Barthe-Deloizy. Deux femmes justement.

Cette mixité a néanmoins des limites, puisqu'il est plus facile pour une femme célibataire que pour un homme d'être admise dans un club, voire un centre. Et n'exclue pas certaines réserves dans le comportement, bien qu'une évolution notable dans les appréciations soit constatée depuis quelques années. Il fut une époque où les femmes étaient tout autant réprimandées quand elles se faisaient bronzer, sur les plages ou les solariums, en écartant trop les jambes, que les hommes quand ils manifestaient un début d'érection.

Pour des raisons d'ordre pratique, les responsables de clubs et de centres expliquent que la mixité permet une simplification des établissements sanitaires (suppression des côtés hommes et femmes). La mixité acquise dans les établissements naturistes n'est toutefois pas la règle dans les établissements privés disposant de thermes (saunas, hammam). Beaucoup d'entre eux proposent des horaires séparés ou des jours différents, peu d'horaires mixtes, ou des équipements distincts, intégrés aux vestiaires (clubs de gym, etc.). Quand la nudité intégrale est autorisée, il n’est pas rare toutefois l'ouverture de secteurs (ou horaires) "femmes exclusivement" et "mixtes", afin de préserver l'intimité des femmes, tout en permettant aux couples de profiter ensemble du sauna ou du hammam.

Au début des années 90, la méfiance des Français vis à vis de la nudité intégrale collective, surtout mixte, fut une réelle surprise pour les gérants des Center parcs. Sur les 14 établissements qu'ils possèdent en Europe (Angleterre, Pays-Bas, France, Allemagne), seuls les deux établissements français ont dû être réglementés, suite à des plaintes des premiers utilisateurs. Il y a eu pendant longtemps des horaires avec maillot obligatoire (avant 17h) et des horaires naturistes (maillot interdit après 17h), alors que dans les établissements des autres pays, nudistes et "textiles" se côtoient à toute heure.

Mais depuis le rachat des Center Parc Français par le groupe  Pierre et Vacances, ces créneaux spécifiques n’existent plus…et le maillot de bain est de règle à toute heure…

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)